Carole Schafroth

Carole SchafrothAprès avoir suivi des formations de théâtre professionnel à Minsk et à Paris, Carole Schafroth complète sa formation à l’École de Théâtre Serge Martin à Genève, diplôme qu’elle obtient en 2013.

Depuis, elle joue sous la direction d’Aude Bourrier, Laure Hirsig, Adrien Gygax, Camille Giacobino, Geoffrey Dyson, Jean-Gabriel Chobaz, Latifa Djerbi, Maria Da Silva et Eric Devanthéry. Elle est cofondatrice de la Fabrique Infinie, de la Compagnie dans l’Escalier et de la Compagnie Laktosefrei avec lesquelles elle crée et joue des spectacles en solo ou en collectif. Elle joue dans les courts-métrages d’Anthony Jerjen, Blaise Villars, John Barraud et Valérie Chérix et dans différentes publicités, web-série et séries. Elle a performé dans projet [occupation] dans le cadre du FIFDH 2013 et danse à Paris et à Lyon dans La meute de Nadia Vadori et dans Appel d’air de Yohan Vallée.

Depuis 2015, elle développe son propre langage scénique à travers des performances telles que Ivresse, En jachère et Rencontres impersonnelles au STAMM STUDIO et Attraction du vide dans le cadre des FAC, résidences artistiques pluridisciplinaires. Dans cette ligne, elle présente le work in progress D E T R O I T / T I O R T E D   lors du festival C’est déjà demain.7 au Théâtre du Loup à Genève en avril 2018, spectacle qu’elle reprend et développe au théâtre de la Parfumerie en décembre 2019 sous le titre TRANSITIONS.

Elle reçoit la bourse pour le forum des jeunes artistes de la Rencontre du Théâtre Suisse 2017 à Lugano.

Elle suit les cours de dramaturgie et performance du texte à l’Unil et à la Manufacture sous la direction de Danielle Chaperon et obtient son CAS en 2019.

Elle assiste Isabelle Matter dans la création Tropinzuste de Fabrice Melquiot et dans L’appel Sauvage de Jack London au TMG. Elle participe à des lectures dans les bibliothèques municipales de Genève et conte au MEG avec Deirdre Foster lors de la Nuit des Musées. On l’a voit jouer dans La cité des mirages d’après Cent ans de solitude de Gabriel Garcìa Marquèz avec la Compagnie des Pas à travers tout le canton et dans Une fusée pour Pépé d’Aude Bourrier en tournée dans toute la Suisse romande. Elle met sa voix au service de différents podcasts et enregistrements divers.

Depuis 2021, c’est dans le théâtre d’objet et de matière que son univers se déploie. Elle crée Pas jeter les mots lors du Cabaret en chantier proposé par le TMG et le présente en tournée au festival Orbis Pictus puis en appartement. En 22/23, on la verra d’ailleurs au TMG dans la production maison Sur les dents d’Olivier Perriat ainsi que dans la nouvelle édition du Cabaret en chantier. On pourra aussi la voir à l’automne sur les petits écrans dans la série Avoir l’âge réalisée par Klaudia Reynicke et Kristina Wagenbauer, produite par Point Prod.

En 2022, elle accompagne Charlotte Chabbey dans la mise sur pied du festival Théâtre en Campagne dont elle est la co-programatrice et co-coordinatrice.